Breakout après hausse et congestion by Ben

Suite à notre inteview su 10 juillet dernier, Ben nous explique comment il rentre sur un breakout après congestion ou après une hausse déjà existante.

Trouvez son interview en replay sur notre chaine youtube

Ma configuration graphique préférée est celle d’une congestion qui met du temps à se construire avec un niveau pivot bien défini où le prix a pu être mis en échec plusieurs fois.

Pendant cette phase de contraction la volatilité du prix est en baisse, ainsi que les volumes, c’est normal tout le monde voit ce niveau de résistance et devient donc attentiste. Il en résulte des bandes de Bollinger très étroite.

Au niveau des moyennes mobiles, je surveille toujours ma m200, moyenne long terme et ma m50 moyenne court terme. Un breakout réussi est un breakout où il n’y a pas une m200 baissière qui arrive immédiatement. Le risque est grand d’avoir un test puis un échec du prix sur cette moyenne.

Une 2ième configuration intéressante à mes yeux sera le breakout en tendance déjà haussière. Un 1er breakout initial a eu lieu. Après la 1ere phase de hausse, le prix a besoin de consolider. Elle est saine et permet d’éviter la surchauffe de celui-ci.

A ce moment-là on peut attendre qu’un nouveau niveau de breakout se construise pour dégager un nouveau signal clair. Mais on peut aussi si on souhaite anticiper une future hausse, prendre un signal sur une UT plus courte (par exemple du 1h) sur une rupture d’oblique baissière.

Mais attention on doit être surtout conscient que l’on anticipe. Notre taille de position devra être adapté pour ne pas avoir un risque démesuré.

Breakout de reprise en attente avec des niveaux courts et moyens termes identifiés.

Ben
Breakout après congestion

Laisser un commentaire