Crise COVID, Guerre en Ukrainee : état des lieux de la géopolitique mondiale

 ‌Et si l’on était en train de vivre la transition d’une mondialisation heureuse sans grain de sable vers une régionalisation malheureuse et des crises sociales et géopolitiques à répétition?
Si, avec les taux d’intérêts croissants, le quoiqu’il en coûte des dernières années allait se transformer en voilà la facture et qui va payer les pots cassés?
Si, avec les inégalités sociales qui explosent, la facilité serait de faire un « impôt COVID » mondial à destination d’une économie rentière peu productive.
 Les interdépendances entre zones sont criantes (énergétiques, économiques).
La Chine a des réserves très importantes de change en dollars et les Etats-Unis ont la plus grosse dette du monde. La Chine est un pays émergent, déjà en grande partie émergé et joue sa partition sur le long terme tandis que les États-Unis tentent de juguler leurs problématiques internes à court-terme, entre plans de relance et shutdowns. 
Le soucis de la Chine, étant que son heure de gloire approche peut-être déjà de la veille de son déclin, démographique notamment et a fortiori économique. Sur certains aspects, la Chine est déjà en train de se japoniser à vitesse grand V : immigration anémique, fin de la politique de l’enfant unique, vieillissement accéléré, hausse du taux d’épargne, croissance en ralentissement, tensions sur les systèmes de protection sociale. 
Il semble que le roi dollar, lui, ait longuement vécu et que les États-Unis portent aujourd’hui leur croissance à bout de bras dans un état de surchauffe permanente. Certes, dans le contexte inflationniste actuel, l’épargnant se fait tondre et il fait encore bon s’endetter à pas cher, mais jusqu’à quand? À quel point le château de cartes est-il prêt à s’écrouler? 
Et l’Europe dans tout ça? Si aujourd’hui, elle est au travers de ses dépendances, l’épicentre des maux qui font l’actualité, il lui reste tout de même un sacré jeu de cartes à jouer. Une puissance sous-côtée, habituée à s’autoflageller. Terre de confrontations, elle est également le royaume des doublons, de la coopétition et son propre fossoyeur, de par sa gouvernance et son habitude à niveller les normes par le bas. Est-elle mûre pour un saut fédéral et une politique commune plus rationaliste? Il convient tout de même de noter que l’Europe reste l’une des rares zones à continuer d’attirer idéologiquement, la Géorgie et l’Ukraine étant là pour nous le rappeler depuis près de vingt ans.  
Quid de la Russie? Une puissance moyenne rentière sur le déclin à forte capacité de nuisance alors qu’on entre paradoxalement dans une désorganisation/réorganisation des chaînes de production mondialisées et un supercycle spéculatif sur les matières premières notamment lié au développement de l’Afrique et de certains pays asiatiques.  
Et si les régions sécessionnistes présentes dans les marges de l’Europe (Transnistrie, Abkhazie, Ossétie du sud, Donbass, Crimée) étaient à lire comme autant d’aveux de faiblesse d’une zone d’influence en perdition, si la Russie était forte avec les faibles et faible avec les forts, un pompier pyromane qui pourrait se muer en pyromane pompier lorsqu’elle sentira le vent tourner. Si l’ours russe n’était pas déjà en train de se faire dévorer tout cru par le dragon chinois ?

Victorien 

Continuer la lectureCrise COVID, Guerre en Ukrainee : état des lieux de la géopolitique mondiale

EDITO 9: Est-ce le début de la fin du monopole du dollar dans le monde ? @PACICJ1

Depuis quelques épisodes historiques espacés dans l’histoire contemporaine,  la question se pose

 L’Iran, l’Irak, et plus récemment, et presque coup sur  coup  la Libye et la Russie, ou quiconque détient de l’argent en dollars aujourd’hui ne peut plus être sûr que les États-Unis ne lui voleront pas son argent. Car depuis la Russie, les fonds confisqués appartiennent non plus à des états mais à des particuliers (appelés dans ce cas : oligarques) et là une frontière a été franchie : la CONFIANCE.
Alors que le rouble a récupéré son niveau cette semaine depuis toutes les pertes subies depuis l’invasion de l’Ukraine en février, encore une fois, qui est le plus impacté ? l’axe des BRICS  ou la zone UE (élargi Japon inclus). JE REPONDRAI  par les faits et les chiffres à cette question.

 Le rebond du Rouble est dû aux contrôles sévères des capitaux imposés par le Kremlin, au doublement des taux d’intérêt et à l’interdiction pour les commerçants étrangers de sortir de leurs investissements.
Mais la Chine annonce ceci :  « Les sanctions font perdre aux États-Unis leur crédibilité et sapent l’hégémonie du dollar à long terme »,  Zhang Yanling, ancien vice-président exécutif de la Banque de Chine.Je laisse au lecteur faire le boulot suivant: Lisez le version 2 du petit livre rouge du parti communiste chinois (version 1 était écrit sous le dictateur Mao TSETONG), celui-ci est rédigé par 2 membres imminents de l’armée chinoise depuis 1999 et  son titre est évocateur : LA GUERRE HORS LIMITES.
L’élite intellectuelle française ayant toujours été complaisante avec le communisme je préfère le titre anglo-saxon bien plus évocateur de ce que l’on vit aujourd’hui et plus de 20 ans après : UNRESTRICTED WARFARE.On peut noter que tous les dictateurs communistes, tellement sûr d’eux-même et de détenir la diabolique vérité,  ont la fâcheuse manie d’écrire toutes les horreurs de leurs programmes… Hitler (le communisme nationaliste), Mao (le communisme  à la mode Confucius) , Kadafi (le Communisme religieux) et… Staline (le communisme internationaliste) me direz-vous ? Trosky n’a pu eu le temps à la rédaction, d’abord, trop occupé à inventer en 1917 le premier  le concept des camps de concentration/extermination (goulag)  puis assassiner à temps, trop « radical  » ? Peut-être, mais le communisme est sans limites…alors cela  n’a pas empêché les successeurs Russes d’appliquer les plans d’exterminations sur leurs propres populations…inspirant en plus des communistes allemands, les Chinois, puis Cambodgiens, etc….
Tout cela dépasse l’entendement, c’est diabolique. Vous remarquerez que dans le monde occidental, les partis politiques « communistes » ne sont pas interdits SIC !
J’insiste sur la Chine actuellement, lisez ce livre, et vous comprendrez mieux le travail de sape effectué dans les universités occidentales à travers les réseaux du parti communiste chinois, appelés INSTITUTS CONFUCIUS, et accouchant du ….WOKISME !
L’Ignorance c’est le pouvoir, ne soyons pas ignorant !Oui, nous sommes en guerre, (Macron l’avait annoncé en mars 2020), et cette 3 ème guerre mondiale et une GUERRE HORS LIMITES.
Alors à travers le dollars USD, les USA sont vraiment en fin de situation monopolistique et le camps US dominera t’il le camps de la « liberté » pour mieux le diriger ?
1. L’Amérique coordonne également ses sanctions avec ses principaux alliés, ce qui signifie que d’autres devises clés pouvant être utilisées comme alternative (comme la livre, l’euro, le yen) sont également exclues.
2. Les pays peuvent hésiter à diversifier leurs réserves dans des devises comme le yuan chinois, qui n’est toujours pas entièrement convertible et s’ajoute aux risques géopolitiques associés au pays. 
3.Le marché américain offre un niveau de liquidité que l’on ne voit nulle part ailleurs dans le monde, soutenu par des marchés libres et des institutions financières solides.4. Vous possédez 100 000 € et vous êtes obligé de les convertir. Quelle monnaie choisissez-vous entre : Yuan, Yen, Roupie Indien, Real brésilien, Zloty… Dollar USD ?5.La politique monétaire de la Fed est aujourd’hui la lutte contre l’inflation. Alors la FED augmente les taux d’intérêts. Et l’UE avec l’ EURO, elle fait quoi ?6. Le « loyer de l’argent » redevient favorable aux USA, donc le marché valide et l’indice DXY est aujourd’hui à plus 100 !!!! et l’ EURO/USD ?
Image en ligne

Conclusion : non, ce n’est pas la fin du monopole du dollar US et le plan commençait par la politique monétaire USA lors des accords de la Jamaïque en 1976 nous prouve à nouveau, encore et encore,  que les stratèges de la Fed  et toutes les stratégies associées assurant l’hégémonie actuelle (j’y reviendrai dans d’autres éditos) sont simplement et diaboliquement EFFICACES.
Pour nous détendre, je vous propose en version lyrique le chef d’oeuvre des Stones de 1968, tellement actuel aujourd’hui  :The Rolling Stones – Sympathy For The Devil (Official Lyric Video)

twitter @PACICJ1

Continuer la lectureEDITO 9: Est-ce le début de la fin du monopole du dollar dans le monde ? @PACICJ1

EDITO 8: Guerre Energétique oui ? Mais guerre alimentaire, … aussi ? ou … ? @PACICJ1

« Emmanuel Macron propose un plan d’urgence pour la sécurité alimentaire »

Lors de mon édito 5, je rappelais que les USA ne voulaient pas accepter l’échange énergétique entre l’Allemagne et la Russie via Nordstream2.
Extrait  (c’était en janvier 2021) :
https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/01/05/nord-stream-2-les-etats-unis-accentuent-les-sanctions-contre-le-gazoduc_6065208_3234.html
depuis les USA ont annoncé fournir des hydrocarbures aux pays Européens :


Les Etats-Unis vont livrer davantage de gaz naturel liquéfié (GNL) à l’E…- Pour contourner la dépendance du gaz russe. – Agence Anadolu
je pose la question : est-ce une guerre contre la Russie ?
L’Arabie Saoudite a annoncé vendre des hydrocarbures aux chinois, non plus contre des Dollars US, (en échange les USA garantissent paiements et sécurité) mais contre des Yuans (monnaie Chinoise) :

Achats de pétrole : la Chine et l’Arabie Saoudite veulent remplacer le r…Pékin et Riyad travaillent sur des contrats pétroliers libellés en devise chinoise pour s’émanciper de « l’exorbi…
depuis l’Arabie Saoudite connait des problèmes de sécurité intérieur sur ses sites de production :
Arabie saoudite : les rebelles houthistes attaquent une installation pét…Le Monde avec AFPLes houthistes, qui s’opposent, dans le cadre d’une guerre civile au Yémen, à une coalition dirigée par Riyad, o…
une nouvelle fois, je pose la question :Est-ce le simple fait du hasard ou une « attaque terroriste sous faux drapeaux » avec la main mise de la CIA ?

Des accords commerciaux, entre l’Europe de l’Ouest, une terre scientifique, industrielle, laborieuse, inventive, et créatrice de valeurs avec des échanges commerciaux d’un pays proche de son territoire comme la Russie, où de son immensité territoriale, le réservoir de matières premières est le plus important au monde,  ferait de cette zone allant de Brest à Vladivostok, …quoi ?

Je repose une question : Un vaste territoire économique de premier plan ? Un leader mondial ? Et les USA, peuvent-ils l’accepter ?
Au delà des idées politiques, la France a eu durant 14 ans un homme politique au pouvoir d’ un certain niveau, ce président était François MITERRAND, comme un autre antérieur à la période et opposant politique à ses idées ( le général de Gaulle, lui aussi de haut niveau) leur constat était le même est voici ce qu’ils en pensaient, je cite :
« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. » De Gaulle

ou encore :

La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique… Oui, une guerre permanente, une guerre vitale… Leur propagande, les manipulations, leurs mensonges… Les Américains voulaient envoyer les Turcs bombarder les Serbes, j’ai fait ce qu’il fallait pour éviter cette folie.
― François Mitterrand
QQ Citations – François Mitterrand
Guerre années 90, ex-Yougoslavie.

Je repose la question, qui est le principal ennemi économique et vital des USA ? la Chine ? l’UE ? la Russie ?Quel est votre avis ?
Je propose de détailler et creuser, puis, lors de la récession à venir (2023 ?), je propose une orientation, surprenante, donc à valider par le marché, des investissements à venir.
L’Allemagne est une « Usine, machines outils, ingénieurs, automobiles, Deutch Quality » etc,… et la France ?
La France est liée à un autre versant de la guerre économique : le monde Agricole. Depuis l’invasion Russe en Ukraine et sa progression vers l’Ouest du territoire, des échos que l’on a de la diaspora sur place (ex légionnaires ukrainiens de la légion étrangère française, combattant sur place contre l’envahisseur), les fermiers Ukrainiens pratiquent la politique de la terre brûlée. Hors de question de laisser aux Russes en l’état, les territoires agricoles Ukrainiens du grenier à blé de l’Europe. Donc, fermes, tracteurs, engrains et semences sont détruits. Oui, Macron ne ment pas, la famine guette dans les 12 à 18 mois à venir….
La France est liée à un autre versant de la guerre économique : le monde Agricole ET JE LE REDIS !
Constat :
En France, le monde agricole depuis 1950 (France ex grenier à blé, et pas que..,  de l’Europe), les chiffres du constat suivant sont édifiants. Tout d’abord, le sens des mots à changer, avant on parlait de fermes et fermiers, aujourd’hui on parle d’exploitations agricoles. Sont-ils eux-mêmes des exploités agricoles ?
Chutes vertigineuses du nombres de fermes, reforestations des terres ou mise en jachères, taux de suicides le plus élevé toutes professions confondues. Maintenant les chiffres :
1950 : 2 300 000  exploitations agricoles 2020 : 390 000
Ajoutons, la dégradation de l’humus, soit la matière première : la TERRE, entrainant la baisse énorme de fertilité et de baisse de  la valeur nutritionnelle des aliments et de la diversité. Ce cumul nous saute aux yeux, cette évolution et cet état des lieux ne sont rien d’autres qu’un appauvrissement de la Terre et des exploitants.
Pourquoi en sommes nous arrivés là ?depuis il y a eu :-guerres aux rendements-traités de libres échanges agricoles-quotas de l’UE
-réglementations draconiennes et écologiques contre les exploitants Fr par l’UE

mais: -importations agricoles de concurrents sans contraintes.et mort certaines et sans compassions de nombres d’exploitants français.
Exemple : pour la « grippe aviaire » « officielle » on élimine les cheptels de canards français des landes de qualité et on importe des canards de moindre qualité et moins regardant sur la  « fièvre grippale » dans ces pays étrangers… comme l’Ukraine, même les champignons de Paris sont Ukrainiens et polonais, TOUT EST DIT !

JE POSE LA QUESTION: EST-CE LOYAL ? A qui cela profite ?
La France, est un pays culturellement riche et diversifié. Durant son histoire, les chaos et les renversements politiques, sociaux et économiques sont nombreux, forts, violents et multiples. Mais à chaque évènement, reconstructions, recréations ont amené ce pays à une richesse dans de nombreux domaines comme : littérature, culture, architectures, industries, innovations scientifiques,  réseaux de circulations et… CULTURES des territoires ET DIVERSITES AGRICOLES. L’ensemble  du tout, en a produit un sui generis, de haute valeur ajoutée et de richesse globale, et même UNIQUE AU MONDE.
Cela va bien au-delà du côté folklorique des cuisiniers au liserai bleu blanc rouge des blouses blanches présents dans les  TV réalités ou les guides Michelin internationaux à touristes. La France est révolutionnaire car la France est réactionnaire dans ses crises économiques, là où elle renverse sa propre histoire (ex la révolution française), elle se recrée, se diversifie et s’enrichit toujours d’avantages. Autres exemples : les Lumières et les conquêtes coloniales qui s’ensuivent, etc, etc,…
La France, un ennemi économique à combattre ?

Pour en revenir à l’agriculture française, l’Allemagne, avant le conflit Russe-Ukraine dealée avec les fermiers Ukrainiens et Russes. Je pose à nouveau la question : est-ce au profit des partenaires de l’UE ?
Et la France est (ou était) un leader des différentiations des goûts et des saveurs.
Les combats de l’UE contre la France, pour imposer un engrais et semence unique (Monsanto, groupe industriel Allemagne-USA) ,  des fromages au lait cru (au goût unique, fromages sauvés par un plaidoyer à Bruxelles par  ? un anglais, le Prince Charles !), et enfin des élevages immenses d’animaux en batterie favorisent qui ?
La France ? ou face à elle, les USA et son territoire immense et sans diversité de goût, de saveurs et de recettes sans qualité car non françaises et réactionnaires ?
Oui depuis les propagandes ont aussi oeuvré car, qu’est qu’un paysan français ? Un beauf et chasseur alcoolisé du week-end? ou un homme de goût  produisant qualité et diversité ? Et qu’en pensent les écologistes français des villes après avoir visionné leur série préféré made in USA sur Netflix. « C ‘est fun un paysan français, après le chasse, autour d’un verre de vin rouge en train de remuer le chaudron lors de la fête au boudin à l’échalotte  » ? et vous, souhaiteriez-vous que vos enfants soient agriculteurs ?

Conclusion: ce grand produit marketing made in France du monde agricole est au plus mal, mais soyez en garanti, comme pour les hydrocarbures, les USA exporteront en quantité industrielle  vers nous pour subvenir à nos besoins, telle des sauveurs bienveillants.
Alors oui,  j’en suis désolé, mais nous sommes en démocratie et les choix politiques du peuple votant sont ainsi fait.Je suis d’accord avec le président français actuel, la crise alimentaire approche (12 à 18 mois).

Lors de la récession à venir, je garde en veille des valeurs USA liées à l’ industrie de l’ agro-alimentaire.Et vous ?

Bons trades à tous.https://twitter.com/PACICJ1

twitter @PACICJ1

Continuer la lectureEDITO 8: Guerre Energétique oui ? Mais guerre alimentaire, … aussi ? ou … ? @PACICJ1

EDITO 7: Brève de Guerre, et maintenant, quelles orientations sectorielles ? @PACICJ1

Pour certains Warren BUFFET  est peut-être un « hasbeen » pour d’autres, un exemple.Concrètement, à plus de 90 ans, Buffet est toujours sur les marchés et en cette période trouble, son fond de gestion est depuis ces 2 dernières années :  très BENEFICIAIRE !
« Warren BUFFET aimait dire : « au cours d’une vie, il est impossible à un investisseur de prendre des centaines de bonnes décisions. Une seule par an suffit »
25% de mon portefeuille d’actifs est spéculatif et uniquement sur les actions US. Pourquoi aller ailleurs ? Les US sont pour le marché actions un robinet d’opportunités qui coulent à flots….
Je trade très peu en spéculatif, et quand je prends la décision d’être sur une catégorie, avec un secteur que je retiens pour enfin trader une seule et unique action, j’ accompagne en SWING TRADING durant toute la phase de marché, mais je le fais avec 20 à 30% de mon capital.(le reste de mon capital est dans des actions US à forts dividendes). En 2002,  je n’ai fait que 6 trades.
Je fais des allers retours dans la catégorie Energie car nous sommes en phase 5 LATE BULL TO TOP MARKET (hausse tardive à sommet de marché), mon dernier trade fermé était sur XOM/Exxon, actuellement je suis sur une minière KGC /Kinross Gold.
Sommes-nous toujours dans la même phase de marché ?

Image en ligne

Le marché décidera mais la situation est tendue ! Encore un double Top (un 2ème plus haut sommet à 4795 sur SP500) ?Un range ?  Encore des hausses records ? Ou ?…

La logique de phase de marché devrait nous mettre en phase 6 Early bear (début de baisse) catégorie Produits de Consommation courante et santé. Pour le moment je n’ai pris aucune décision en terme de rotation sectorielle mais je m’intéresse au secteur ALIMENTAIRE.Et le moment ce secteur pourrait  présenter de réelles opportunités. La nourriture reste le dernier report de dépenses en période d’inflation record et les cours du blé (Conflit Ukraine) flambent.
Ainsi, j’observe un potentiel intéressant :UTZ Brands INC

Image en ligne

Lorsque je passerai à l’achat, je publierai sur Telegram, mais encore une fois, quand certains beaucoup disaient que Buffet est hors course….. ses conseils m’intéressent !

https://t.me/ichimokukinkohyofreelancetraderb

twitter @PACICJ1

Continuer la lectureEDITO 7: Brève de Guerre, et maintenant, quelles orientations sectorielles ? @PACICJ1

Libre Antenne – EDITO 6 : Brève de guerre. « ENERGETIQUE » épisode 2 @PACICJ1

Bonjour à tous,sur cette brève, je serai concis car tout est dit dans l’épisode précédent.Je n’ai juste que quelques infos  du moment à ajouter.
1.La semaine dernière, une de mes connaissances de Rijeka (Nord ouest de la Croatie), marié à une Serbe, me dit que le frère de celle-ci qui  travaille dans une base militaire radars en Serbie, la chose suivante : » …Les Serbes fêtent la victoire prochaine des Russes… »
2.Pour comprendre le moment, je vous invite à relire mon texte précédent et comprendre la mentalité « Slave ». Les Serbes ont subi l’invasion Ottomane (oui c’est loin dans l’histoire) et le remplacement de la population au Kosovo. Mais aussi à la fin du 20ème siècle, la Serbie a connu le bombardement sans commune mesure de l’Otan et sans égard de civils innocents. En clair, depuis les années 90, les Serbes ont maintenant 2 ennemis « éternels »…Antérieurement,  dans l’ histoire artificielle des Balkans (la Yougoslavie), les communistes soviétiques ont appliqué à la lettre,  le diviser pour mieux régner. Le dictature communiste sous le dictateur Tito donnait (discrètement) tous les avantages aux Ottomans et humiliait ainsi toutes les autres ethnies. J’insiste sur ce point, car il n’est pas improbable que les balkans reviennent à l’ordre du jour dans la région bosniaque et kosovars. Pourquoi  ? maintenant que la Russie a récupéré l’Ukraine, et que la Chine se rapproche plus que jamais de la Russie en augmentant ses relations commerciales Pétrole-Gaz Russe contre importations manufacturières chinoises, les Serbes … sont dans l’attente !

3. Après ma carrière au sein de la société du spectacle (un peu d’humour en ce moment ne fait pas de mal) du monde sportif professionnel, j’ai eu divers missions à l’étranger dans un tout autre domaine.J’ai entre autres eu divers missions en Afrique (Sénégal, Zimbabwe, Afrique du Sud… ) et  eu aussi des missions au Vénézuela.A l’époque, je partais dans ce pays avec la même vision et perspective que l’Afrique. Je pensais que tout simplement, un dictateur marxiste (ou 1 de plus) était en train de ruiner ce pays. Donc l’action de la société pour laquelle je travaillais se justifier.
4. Et bien non. Quand je suis allé au Vénézuela, Hugo CHAVEZ était au pouvoir, et quand celui-ci intervenait à la TV le pays s’arrêtait, le peuple buvait ses paroles et j’ai vu des femmes et des hommes en pleurs d’émotion. Même si je le parle mal, je comprends l’espagnol, et j’ai compris qui était Chavez. (je n’en dis pas plus car je veux rester neutre, je dirai seulement que cet homme était « hors norme »…)

5. Mais, très vite, j’ai compris une chose, au-delà de l’homme, Chavez était un métisse amérindien-espagnol et était très différent de tout ses pseudos révolutionnaires sud américains….à sa mort, le Vénézuela est simplement redevenu un pays purement sud-américain avec à sa tête un nouveau dictateur « moderne » et « marxiste » dans la continuité des autres : Nicolas MADURO.Après avoir connu une période faste sur le plan économique sous Chavez, aujourd’hui le Vénézuela ne connait que misère et chaos et… comble de l’histoire, ce grand producteur d’hydrocarbures est dépendant d ‘importations de gaz et de pétrole. Une juste preuve du malheur communiste pour un peuple. Je rappelle ainsi que le Zimbabwe, ex grenier de l’Afrique, vit sous assistance alimentaire international… en période électoral comme en France actuellement, il est toujours bon de le rappeler !
6.Pourquoi évoquer le Vénézuéla aujourd’hui ? A chacun de réfléchir aux investissements futurs mais, sachez que ce pays a  les plus grandes réserves prouvés d’hydrocarbures et que  : 

Article La tribune

Pour remplacer le pétrole russe, les Etats-Unis se tournent vers… le V…megadebtLes pressions pour bannir les importations de pétrole et de gaz russes augmentent dans le camp occidental. Washi…

à cela j’ajoute que le consortium AfricaOIL est plus que jamais présent en  Namibie

Article Mongabay

:ReconAfrica pushes ahead with Namibia oil exploration amid claims of violations
ReconAfrica pushes ahead with Namibia oil exploration amid claims of vio…At the end of January, Canadian oil and gas company Reconnaissance Africa (ReconAfrica) discreetly announced it …

et le bassin Orange au large de la Namibie avec des réserves gigantesques: https://africaoilcorp.com/news/africa-oil-announces-major-light-oil-discovery-off-122825/


en attendant la fin du pétrole, du gaz et du charbon par les batteries lithium et l’hydrogène, voilà des infos importantes à observer.
Pour info : pour Adam Smith ou  Marx et plus récemment Navarro, qu ‘est-ce que l’importance de l’énergie ?L’énergie transformée donne un seul et unique résultat : l’activité économique. Sans énergie, pas d’économie.
Bons investissements et bons trades à tous.

twitter @PACICJ1

Continuer la lectureLibre Antenne – EDITO 6 : Brève de guerre. « ENERGETIQUE » épisode 2 @PACICJ1

Libre Antenne – USA: 2- RUSSIE-CHINE: 1 UE:0 @PACICJ1

Extrait du média mainsteam le Monde 

Les Etats-Unis accentuent les sanctions contre le gazoduc Nord Stream 2….

« La mention de cette nouvelle batterie de mesures est passée relativement inaperçue dans la bataille parlementaire ; il ne s’agit que de quelques lignes dans un texte qui répartit 740 milliards de dollars (605 milliards d’euros) de dépenses militaires, adopté dans un contexte tendu entre le Congrès et le président Donald Trump. « 

C’était le  5 janvier 2021 et  voilà un événement qui passe un peu inaperçu, et pourtant 1 an et quelques jours plus tard ….les démocrates USA  ont agit.

Explications :1. La période passée / La Russie et l’Allemagne sont main dans la main avec l’ouverture du Gazoduc Nordstream2,  comme objectif : inonder de Gaz Russe  via l’Allemagne  (avec commissions germaniques) puis l’UE (hors GB) vue que l’UE pour raison écologique « réduit sont parc électronucléaire.  L’Allemagne ? Oui l’Allemagne  est avant tout  tournée vers l’Eurasie (Russie- Chine) bien plus que vers les USA et il suffit d’observer les derniers chiffres économiques. Certes l’Allemagne est partout et, aussi historiquement, géographiquement et  TRADITIONNELLEMENT A L EST !
2. Hypocrisie allemande : l’Allemagne « verte » ne veut pas de nucléaire électrique chez elle, mais elle EN IMPORTAIT  de France et c’est fini. Les Français ont fermé Fessenheim depuis l’intervention des socialistes-verts-communistes français sous la présidence de François Hollande.  L’Allemagne  ne dépend plus du nucléaire français, il lui faut  du gaz pour fermer les centrales thermiques à charbon. Donc,  Gaz dans tous les landers : le diamètre du gazoduc est de 2 METRES !!!!!
3. Guerre du Gaz et l’acteur Sud UE la France : La France depuis son « presque » abandon du nucléaire a besoin du Gaz et diversifie pour elle et le Sud de l’Europe l’approvisionnement en important du Qatar et de l’Afrique. Mais les mercenaires Russes du groupe privé Wagner interviennent, les soldats français sont submergés dans le sud Sahara et l’armée française se retire. (perdant là aussi l’Uranium ?)
4.Le Qatar sera le plus gros fournisseur de l’Europe du Sud ?  Rappel la Russie n’a pas ou très peu d’économie de marché, la seule sanction est de l’empêcher de vendre des Commodities. Elle produit des hydrocarbures et des armes. La seule force de la Russie est son autonomie : Matières premières -Energie et Terres Agricoles et grande armée. Tout cela  fonctionne en cycle autarcique . Qui gère le gaz Qatar ? les majors US, possédant les licences d’exploitation en exclusivité  au moyen orient, et celles-ci… sont les plus gros « sponsors » des démocrates US.Les concurrents sont donc connus, et les guerres sont économiques pour l’ ENERGIE commencent.
5.Les USA luttent et gagnent s’ils éliminent le concurrent ????
Axe : Allemagne-Russie-ChineAllemagne : Produit et/ou modernise et vend les outils de production de la Russie et la Chine, et surtout à la Chine
Russie : Matières Premières et autonomie en cycle autarcique et peu importe si le PIB de la Russie est l’équivalent de l’Italie, la Russie délègue « le marché » à l’Allemagne.La Russie possède les Commodities et produit  les armes de guerre.
Chine : 1ère usine du monde et 1er consommateur énergétique d’hydrocarbures russes produit avec les machines outils et brevets allemands.

Mais, la Russie avec Nordstraem2 devient un concurrent de l’axe USA-France-Qatar(pour mémoire un Qatari qui vit en France bénéficie d’un statut fiscal de non imposition (Accords Sarkozy)
6.L’UE : l’UE est un statut monétaire et frontalier. Sur l’économie Allemagne et France sont concurrents et les intérêts sont opposés et non complémentaires.
7. Trump /BidenTrump voulait réindustrialiser les USA et produire les Commodities en cycle autarcique sur les Amériques (sponsors industriels locaux)
Biden est obligé d’agir, les Majors Hydrocarbures du moyen orient l’ont financé.
La période Trump est finie, entrée dans l’ère des démocrates US., les Russes ont donc aussi agi pour stopper le gaz Qatar qui devait transiter par la Syrie et aider l’Algérie pour freiner le gaz SubSaharien.

Si l’axe Allemagne-Russie-Chine devait réussir les USA perdent leur leadership.
8. L’Allemagne a aussi prévu, moyennant une taxe, de diffuser le gaz Russe dans toute l’Europe.

CONSEQUENCES :
9. C’est un traité de RAPALLO 2.0
10. Les USA ont géré un sentiment anti-Russes, ce qui n’est pas très difficile à réaliser vu les « exploits Staliniens  » de leur histoire commune.  (plusieurs millions de morts Ukrainiens pour le « bien du peuple Soviétique » EVIDEMMENT le communisme ….
11. Les Slaves (et je suis bien placé pour le savoir) ou l’âme ? une force et une tragédie ?Posément et méticuleusement les Slaves n’oublient pas et la rancune est tenace.Oui à l’Est de l’Ukraine les Russophones sont maltraités,  mais les Ukrainiens ne pardonnent et ne pardonneront jamais les génocides du passé. C’est l’âme Slave, c’est ainsi et ce le sera jusqu’au denier souffle.Vous pensez que les Slaves du Sud (les Yougos) ont oublié les massacres Ottomans du moyen âge ? Rappelez-vous du Kosovo.
12. Là ou la détermination lente, obstinée et calculée, telle une partie d’échec,  peut durer a vita eternam.
13. Les Slaves : la « camaraderie à la vie à la mort » ou les nations sont gérés dans les villes ou les régions par des mafias-familiales- de Baronnies solidaires et fortes. Les occidentaux appellent ça aussi :  les Oligarques et/ou mafias….
14. Les allemands connaissent très bien l’Europe centrale et de l’Est et savent faire, ainsi, via des société écrans à capitaux croisés, les « Barons locaux » ont géré le partenariat avec l’Allemagne….. dans l’intérêt de l’UE ?… ah ah ah !!!!
15. Les USA connaissent ce principe de fonctionnement.
16. Guerre hors limites made in USA. 2.0La Chine a inventé le concept (voir leur livre rouge écrit en 1999), il s’agit de monter des stratégies permettant de faire ou provoquer des guerres sans soldats…. (genre COVID par exemple, heu, … peut-être !!!!)

17. Révolution ORANGE, le détonateur de Guerre Hors limite Made in USA.Les USA ont financé la révolution et financé le président Zelensky et les luttes tribales de vengeances prennent forme.
Les allemands se retirent discrètement.L’OTAN se renforce aux frontières Russes pour intimider le camps Eurasiatique.

18. Via ses fédérations Russophones , tel un Parrain, la Russie doit prouver à la communauté des fédérations Russophones son rôle et prendre soin des « FRERES » !

LE 21/02/2022 LA RUSSIE ENVAHIT L UKRAINE;
Dates à retenir :14/01 les indices US se retournent : surachat des marchés ? inflation ? fin des QE à venir ????14/02 la baisse des marchés est confirméeà quoi doit-on s’attendre ?
L’Allemagne a fermé Nordstream2On reparle de Fillon en France, homme politique plus proche de la RussieMacron a été envoyé en Russie pour défendre d’autres intérêts. surtout le Gaz du Qatar ?
La Chine respire, les USA de Trump ont disparu et la Classe moyenne chinoise respire. Leurs industrie restent pour l’instant localisées mais l’Inde frappe à la porte du partenariat US.Zelensky sera éliminé s’il tombe aux mains de Poutine.
18. Quand les émotions dépassent la raison. Poutine en « bon Slave » a réagi émotionnellement et il vient de faire une erreur et un bon stratège  (comme les USA) doit connaitre les forces et faiblesses des adversaires.
 Poutine n’est ni gagnant, ni perdant…..pour le moment. Il a juste gagner sa légitimité Russophone et le respect chinois, les Russes vendront toujours les Commodities à la Chine et le blé Ukrainiens aux Glyphosates sera dorénavant Russe, plus dans nos assiettes car la France a aussi réussi à en être dépendante (oui l’écologie sans pesticides doit sauver la planète).Russie 1

19. Sans une seule goutte de sang GI, les USA-Canada ont gagné le coeur des européens de l ‘EST et vendent des armes à toutes les armées et vendront du Gaz US-Qatar tout en affaiblissant un peu l’AllemagneUSA 2

20. UE sans armée, la France ne peut vendre des sous-marins aux australiens, avec un gaz Qatar plus cher pour l’Allemagne et consors + connaitront inflations en tout genre avec l’Euro à taux négatifs…
UE : 0

USA:  2- /RUSSIE-CHINE:  1 / UE :0
Avec tout ça, le VIX frôle dans la constance 30, les indices sont « lentement » baissiers. Valeurs énergies, armement ???

Bref, bon courage à tous et bons trades.https://twitter.com/PACICJ1

Continuer la lectureLibre Antenne – USA: 2- RUSSIE-CHINE: 1 UE:0 @PACICJ1

Les Cryptos dans le monde actuel et à venir @PACICJ1

Wall street :
"The Securities and Exchange Commission has proposed shortening the window for shareholders to alert the market when they acquire more than a 5% stake in a company's stock, a potential setback for activist investors."

« La Securities and Exchange Commission a proposé de raccourcir la fenêtre permettant aux actionnaires d’alerter le marché lorsqu’ils acquièrent une participation de plus de 5 % dans les actions d’une société, un revers potentiel pour les investisseurs activistes. »
Cette nouvelle pourrait paraitre anodine et pourtant elle marque un tournant historique sur les marchés actions.
Maintenant la question qui me vient à l’esprit :et le Btcoin ou les Coins, quand ?
Je ne confonds pas la traçabilité des modes de productions pour garantir la qualité d ‘un produit à travers la Blockchain.  Là oui, cette technologie trouvera sa plus-value et  déjà LVMH, Kering, Hilti et bien d’autres,.. sont les rangs ! Mais les Coins, Bitcoins en tête, quel avenir dans ce contexte ? Les défenseurs des Coins ne sont-ils pas des activistes anti-systèmes ? En attendant les US ont encore intérêt à récupérer les « cash-devises exotiques » hors dollars US via les plateformes BTC/USD,  mais jusqu’à quand ?
Jusqu’à quand,  est bien la question que tout le monde se pose. Ceci  nous l’observons dans tous les domaines du quotidien.
On nous impose le monde de demain et d’oublier le monde d’hier, mais qui en veut, le peuple ou les « élites de l’ombre ».
Car à nouveau, tout sens perd en crédibilité:
– le réchauffement climatique n’est plus, il devient un Climat « pertubé » !- le virus, ses vaccins  et ses variants , no comment !- la politique traditionnelle ne remplit plus les salles de meetings !-  Terrorismes
– fermetés policières pour certains …uniquement !- liberté d’expression remise en cause !
etc…..

Peu importe ceux qui croient ou ceux qui n’y croient pas (ils appellent ceux-là : les complotistes), ça travaille dans le même sens. Côté du peuple, tout le monde attend le retour du monde d’avant et certains….manifestent  pour le dire. Quand d’autres inquiets, n’en conviennent pas et décrient, ridiculisent, et nous parlent du monde d’après… tout cela est à l’image des marchés, au point mort.
Avec l’inflation qui inquiète le monde occidental, le bruit des bottes slaves à l’Est (encouragé par certains…) et le retour des camps de la mort (lente) aux confins de la gentille Chine  Socialiste-Communiste (Ouïghours),  tout cela sent une ordure, heu odeur  (je voulais dire) malsaine de déjà vu, avec les camps affichés et… les collabos optimistes. Qui a dit : »l’histoire ne repasse pas les plats ? »Sur ce point nous aurons l’occasion de le vérifier dans les mois à venir.
Le génitif des marchés économiques en croissance est de vendre de l’espoir, du rêve et de l’optimisme. Même en crise systémique de saturation,  la recomposition doit réussir à maintenir cette fiction et,  quand la fiction ne fonctionne plus, on nous vend quoi ? DE LA PEUR. et que vivons-nous actuellement ? LA PEUR

Techniquement parlant, nous sommes vraiment sur les marchés à la croisée des chemins et comme toujours, seul le marché ne triche pas sur la réalité des faits.
Il faudra être et positionner nos actifs dans le bon sens…. ça travaille, ça travaille, ça travaille, ça travaille tout ça.Le sens du marché TRAVAILLE !

Bons trades à tous.

@PACICJ1

Continuer la lectureLes Cryptos dans le monde actuel et à venir @PACICJ1

Libre ANTENNE – Vince de #toussatoussa sur #pepitor – Les cycles du BTC et pourquoi et à quand le nouveau bull run – Mardi 21 décembre 18h00

Vincent dela communauté toussatoussa nous p´resente une vidéo sur la libre antenne

Une analyse des cycles du BTC

Mardi 21 décembre

18h00

Vincent nous propose une analyse du BTC, cycle et bulrun

10 % de cashback sur les commissions de trading en ouvrant avec ce lien

Continuer la lectureLibre ANTENNE – Vince de #toussatoussa sur #pepitor – Les cycles du BTC et pourquoi et à quand le nouveau bull run – Mardi 21 décembre 18h00

Quelle Plus Value, son montant, sa forme, son portefeuille pour vivre du trading ? @PACICJ1

Cette période est compliquée  car de la  1ère dose à la 2ème puis la  3ème et la  4ème etc.. doses à venir,  en revenir au sujet de la plus value n’est pas incohérent. Au contraire tout est lié. Dans l’acceptation tout est question de dosage. Et même le moins averti finira par comprendre…que …

Au delà, avant de parler d’over-dose ou d’accident sociale /ou de révolte quand la limite est dépassée. On sent qu’en même temps,  la recomposition des marchés, soit la SOLUTION, surgit  de plus en plus vite sous nos yeux… 

Cette solution est le CAPITALISME VERT-GREEN ECONOMY .  Il sera spectaculaire et  social, avec des nouveautés sur  :- ses moeurs, 
– sur le  nouvel Humain augmenté ou « TRANS..formé »(tout cela n’a rien de très naturel et écolos, ??!!!!),
– sur la place de l’Intelligence artificielle d’automatisation et robotique intensifiée remplaçant l’Homme et donc son utilité ? -sur  des politiques de moins en moins  démocratiques et libres.-sur la mystification de la Religion du CLIMAT, etc…
Donc du possible autorisé, et des croyances nouvelles et imposées qui arrivent de plus en plus vite.Alors on adhère ou pas ?
Peu importe le Marché  continue sa marche en avant et ses gestionnaires (les Nations),… gèrent.   Comprendre la route des marchés sera pour nous  des opportunités d’investissement donc de notre liberté financière dans le monde de demain. Par le passé il fallait suivre de près un secteur et profiter des tendances, demain il en sera de même.Il faut écouter, observer, voir creuser, chiffrer  et analyser.
Une question posée est passée quand elle a sa réponse définitive, puis prendre des décisions. Comme toujours, on ne dirige pas l’Histoire, c’est l’Histoire en mouvement qui fait ce que nous sommes. –

ET ?.. AINSI ?…..ALORS ?…..

Pendant ce temps, autour de moi,  et depuis que nous vivons ce magnifique moment de notre Histoire dans nos vies, des salariés aux entrepreneurs, le questionnement est sévère. Alors pour sortir de cet abrutissement d’une société (française mais pas que…) gérée, non plus par une ploutocratie mais par une élite à 2 têtes, une de Compradores et une autre, essentiellement  spécialisée dans la Prévarication, beaucoup de gens dans mon entourage rêvent de libertés financières et Libertés tout court !
Ils me posent la question suivante que je traduis distinctement : Quelle Plus Value, son montant, sa forme, sur portefeuille pour vivre du trading ?
Je leur dis qu’il y a 2 principes qu’il faut articuler.
Principe 1 : à partir d’une connexion internet il faut caluler sur le lieu de résidence choisi pour répondre à ses propres besoins lié à son mode de vie, l’optimisation en terme de monnaie, avec la Parité de Pouvoir d’achat ou PPA.
La PPA mériterait un autre édito.

Principe 2 : « si tu sors d’une vie pour changer de l’ancienne, ce n’est pas pour retourner dans une forme d' »aliénation » mentale à 12h d’écran par jour derrière un bureau de son domicile.Et là je recommande non pas une somme, et non pas une méthode,  mais un choix entre pratiquer une plus value absolue ou une plus value relative.

Explications en comparant les Capitaux sur les marchés  :
L’augmentation de la masse du portefeuille procure un confort qui permet de réduire le risque de baisse de son taux de profit,  car son taux peut être moindre. Il permet aussi de se donner ainsi plus de chances de réussite en évitant la précipitation. Certains appellent cela : le biais psychologique

Pour comprendre ma vision toute personnelle, je « métaphore » avec le marché  ou plus précisément le marché des marchandises et biens à consommer. 
On sait que dans le marché économique mondiale,  le prix des marchandises a  historiquement vocation à baisser,  pourquoi ? (voir Edito 2)

Alors il y a 2 types de plus value à obtenir et il en est de même pour vivre du trading.
Type 1 Plus value absolue : pour faire une plus value absolue,  une chaîne de production de tee-shirt s’installera au Pakistan et emploiera une somme importante de main d’oeuvre pour compenser sa faible capitalisation.  Ainsi  par la sur-activité et le faible coût du personnel une plus value absolue permet  de survire dans le marché économique mondiale de la production. Et on dira, vue de notre oeil « bienveillant » d’occidental, que le pakistanais est exploité. Alors que le masse du Capital pour faire tourner l’Usine de tee-shirt est relativement faible. Donc la situation entre la Masse du Capital et le Salaire pour le Pakistanais  est-il vraiment une exploitation ?OUI-NON à vous de le dire.
Voici ici un élément de réponse : le Salarié Allemand .

Type 2 : la Plus Value Relative
Avant d’avoir un avis  sur le salarié allemand, il faut comprendre, que la plus value absolue tend vers la plus value relative en même temps que le marché monte en saturation d’offres et de marchandises. Et l’Allemagne est le parfait exemple de la plus value relative.avec comme meilleur exemple :  le marché de l’automobile.
Le marché automobile, est composé  d’ entreprises gigantesques, ses parkings de marchandises immobiles et invendues de voitures à travers le monde entre crise de cycle d’invendues, de  restructurations (voilà pourquoi ce sont des valeurs cycliques en bourse), de carburations réglementés des moteurs, d’interdits ou d’autorisés, de contrôles techniques visant à mettre au rebut plus rapidement, de coups de pouces des Nations pour vendre l’invendable (la voiture électrique actuellement),  de concentrations et d’automatisations absolues des chaines de production.
Le salarié allemand de l’automobile, on le voit avec un bon salaire, une bonne condition sociale et pourtant son salaire par rapport à la masse du capital exigé pour le sortir est très éloigné, bien plus que la Pakistanais.Donc la situation entre la Masse du Capital et le Salaire pour Gunter le bavarois  est-il vraiment une exploitation plus importante que pour Cyran le Pakistanais ?OUI-NON à vous de le dire.

Et là autour de moi, on me pose la question dont je n’ai pas la réponse définitive et toute faite :
Quelle Plus Value, son montant, sa forme, sur portefeuille pour vivre du trading ?

Je pense qu’il faut faire le choix suivant pour vire du trading :
– soit vous êtes dans une activité ABSOLUE
– soit vous êtes dans une activité RELATIVE.pour sortir une plus value.
Votre Capital et votre lieu de vie peuvent conditionner votre choix.

@PACICJ1

Continuer la lectureQuelle Plus Value, son montant, sa forme, son portefeuille pour vivre du trading ? @PACICJ1

Astar Network, la porte d’accès à un réseau multi chaînes ! par @gunit3124

Avec l’émergence de nombreuses blockchains depuis quelques années dont chacune avec des particularités uniques, l’avenir des cryptomonnaies se dirige vers le multi chaînes et des solutions d’interopérabilité pour former le Web 3.0 et connecter les blockchains entre elles seront nécessaires.

C’est dans cette nécessité qu’Astar Network intervient. Anciennement nommé Plasm Network, Astar est une infrastructure de scalabilité et d’interopérabilité pour le Web 3.0., Astar développe le tout premier hub multi chaînes de smart contracts qui permettra de supporter la Defi, les NFT et les DAOs en connectant les blockchains au sein même de Polkadot.

Astar Network est une blockchain développée sur Substrate, le code de Polkadot, et l’objectif est, à terme, de devenir une parachaine de Polkadot. C’est une plateforme de smart-contracts cross-chain avec des fonctionnalités uniques telles que le staking pour les applications décentralisées, le support de l’Ethereum Virtual Machine (EVM) et de la WebAssembly (WASM) de Polkadot, les transactions inter chaînes (XCMP) et des solutions de layers 2 tels que Plasma, ZK rollups ou l’Optimistic Virtual Machine.

La Vision d’Astar, le hub pour les dApps du Web 3.0

Depuis plus de deux ans, l’équipe d’Astar a pour but de développer un réseau ouvert, transparent et décentralisé afin de soutenir le développement du Web 3ème génération. Pour eux, Polkadot sera le protocole utilisé par le Web 3.0 mais celui-ci ne supporte pas les fonctionnalités de smart-contracts, Astar Network vient donc remédier à ça.

Astar se veut être un hub multi chaînes pour les applications décentralisés et les smart-contracts. Pour cela, la blockchain supporte nativement le runtime WebAssembly de Polkadot et les langages de programmations rust et ink! afin de permettre le développement de dApps. Les applications décentralisées pourront être développées sur Astar comme elles peuvent l’être sur Ethereum. En étant sur Astar, elles pourront bénéficier d’une très grande scalabilité qui est encore améliorée grâce à le relaie chaine Polkadot. Les dApps auront aussi la possibilité de communiquer et interagir avec les autres projets de l’écosystème Polkadot grâce aux fonctions de parachains. En intégrant Astar Network, une application décentralisée se voit accéder à une infinité d’écosystèmes et de blockchains avec une interopérabilité sans limite, tout cela dans le but d’avoir plus d’utilisateurs et leur permettre d’accéder à plus de fonctionnalités.

Mais étant donné qu’Ethereum reste l’écosystème avec le plus d’applications décentralisés, Astar supporte aussi l’Ethereum Virtual Machine et le langage Solidity. La particularité d’Astar est le X-VM, une machine virtuelle qui permet la communication entre la WebAssembly et l’EVM, un smart-contract Solidity de l’EVM pourra « appeler » un smart-contract ink! de WASM et vice versa. Cette fonctionnalité unique permettra aux smart-contracts et applications décentralisées de différentes blockchains de communiquer entre elles et ainsi améliorer l’interopérabilité des blockchains.

Astar sera donc connecté à la blockchain Ethereum via un système de bridge dans un premier temps mais d’autres blockchains telles que Cosmos ou la BSC se verront connectées à Astar et donc à Polkadot aussi.

Grâce à la construction de Polkadot, les parachains peuvent communiquer entre elles en utilisant le XCMP ou transfert de message inter-chaîne. Cette fonctionnalité permet de transférer des messages, des données ainsi que des tokens inter-blockchain. Astar et Acala ont réalisé le premier transfert de tokens inter-blockchain sur le testnet Rococo (envoi de PLM d’Astar à Acala).

La preuve d’enjeux et le staking pour les dApps.

Astar network utilise un fonctionnement similaire à Polkadot, c’est-à-dire un mécanisme de Proof of Stake (PoS) ou preuve d’enjeux dont la sécurité dépend du nombre de nœuds et de token bloqués dans le réseau. Là se trouve la seconde force d’Astar, contrairement aux autres protocoles utilisant le PoS, le staking ne se fait pas seulement sur le réseau via les collateurs*, il est possible de directement nominer une application décentralisée.

  • Collateur : Maintient le réseau en collectant les transactions sur la parachain et les rassemblant dans un bloc avant d’envoyer la preuve des transactions aux validateurs de la relay-chaîne. En d’autres mots, les collateurs sont l’équivalent des validateurs mais sur les parachains.

Quand une dApps est sécurisée sur le réseau d’Astar, les administrateurs de smart-contracts recevront une partie des récompenses de staking. Ce mécanisme permet donc de rémunérer les développeurs qui créent des dApps sur Astar Network et motiver de nouveaux projets à construire leurs applications sur le réseau.

Concernant la validation des blocs, les récompenses sont fixes et vont être répartis entre les dApps, les collateurs et la trésorerie. Le ratio de variation dépendra de la différence entre le total de token stakés par les collateurs et par les dApps. J’ai réalisé une infographie pour expliquer le système de récompenses et les différentes répartitions.

Pour rentrer plus précisément dans les récompenses de staking pour dApps et l’aspect incitatif pour les nominateurs. Il faut savoir que parmi les 50% de tokens distribués, 40% iront directement aux administrateurs de smart-contracts et les 10% restants aux nominateurs de ces dApps. Pour un nominateur, il serait donc intéressant de staker sur dApps plutôt qu’un collateur tant qu’il y a peu de nominateur sur la dApps. Un aspect très incitatif est la possibilité pour les dApps d’offrir leurs tokens pour inviter les nominateurs à staker leurs tokens chez elles.

Pour résumer, en stakant ses tokens sur une dApps, un nominateur recevra des tokens d’Astar comme récompense et potentiellement le token de la dApps en question. Ce système, unique à Astar, est gagnant-gagnant autant pour les applications décentralisées que pour les nominateurs.

L’ASTA et son rôle au sein du projet.

L’économie d’Astar Network suit une inflation annuelle de 10% en suivant les mêmes principes que celle de Polkadot. Cette inflation sert, comme expliqué précédemment, à récompenser le staking, l’une des 4 fonctions principales du token d’Astar, l’ASTA.

ASTA est un token inflationniste avec une offre totale de 70 millions de jetons pour la première année et il possède 4 rôles importants au sein du réseau d’Astar.

👉 La première est la fonction de gouvernance. Astar se veut être un protocole appartenant à la communauté et devenir à terme une DAO (Organisation décentralisée autonome) dont l’ASTA servira à choisir les décisions pour l’évolution du protocole via des votes et referendums de gouvernance. Il sera aussi possible de participer à la gouvernance avec des tokens stakés.

👉 La seconde fonction d’ASTA est celle de récompenser le staking pour les collateurs et les dApps qui participent à la validation du réseau comme expliqué précédemment.

👉 La troisième fonction correspond aux frais de transactions pour l’utilisation de la blockchain Astar par les dApps. Il sera aussi possible de choisir le token de son choix pour payer les fees comme c’est le cas sur Karura.

👉 La quatrième fonction d’Astar network est d’être une plateforme de layer 1 qui permet l’implémentation de layer 2. Pour cela, les développeurs de dApps de layer 2 doivent réaliser un déposit en token ASTA dans un smart-contract afin de créer leurs applications.

Concernant la distribution du token ASTA, le projet souhaitant être détenu et en faveur de la communauté, plus de 60% des tokens seront distribuées aux premiers utilisateurs via les lockdrops et les enchères de parachains sur Polkadot. Le reste est divisé entre les investisseurs institutionnels, les incitations aux développements, le marketing, la DAO et l’équipe.

Les enchères pour la parachaine sur Polkadot devrait débuter au quatrième trimestre 2021 mais le projet a déjà reçu un franc soutient de sa communauté lors de deux lockdrops de 2020 qui ont bloqué pendant 2,5 ans plus de 150 000 ETH. Le Lockdrop est une forme de staking ou distribution du token du projet à la communauté pour les remercier pour le soutien apporté depuis le lancement. L’idée est d’inciter les utilisateurs à bloquer des ETH dans un smart-contract pendant une période de temps pour donner une valeur au projet et d’être récompensés avec les tokens du projet donc des ASTA. Le principe est équivalent au staking ou aux enchères de parachaines avec des tokens différents.

La scalabilité et les layers 2 d’Astar

Au sein des blockchains, un problème majeur est la scalabilité et le nombre de transactions par seconde, on peut le constater avec la blockchain Ethereum est sa congestion qui entraine une explosion du prix des transactions.

Pourtant, pour le moment, les blockchains n’ont qu’une utilisation limitée, principalement pour la Defi, et rencontrent déjà des limites à leurs utilisations. Comment pourraient-elles supporter des milliards d’utilisateurs et de nouveaux domaines d’activités tels que la médecine, l’industrie ou autres avec déjà des problèmes de scalabilités.

Répondre à cette problématique est le fer de lance de nombreuses « nouvelles » blockchaînes telles que Polkadot, Avalanche ou Cosmos. Astar est aussi concerné par la scalabilité en souhaitant connecter des applications décentralisés multi chaînes et pour répondre à cela la solution tend à être vers le déploiement et l’utilisation de layer 2.

Les layers 2 sont des réseaux secondaires fonctionnant en parallèle et connectés à la blockchaîne mère, elles servent à réaliser les transactions afin de ne pas encombrer le réseau principale (Polygon est un layer 2 de la blockchain Ethereum). Dans le cas d’Astar, on parle de Side Chain ou de Child Chain, elles peuvent utiliser différentes technologies telles que Plasma, ZK Rollups, OVM ou bientôt ZK Plonks et sont principalement destinées à des applications industrielles. Les applications décentralisées dites « normales », comme celles sur Ethereum, resteront sur la chaine principale d’Astar.

Les différentes technologies de layer 2 :

👉 Plasma : Les transactions sont réalisées sur une chaîne parallèle et seulement la racine du hash est stockée dans la blockchain.

👉 ZK Rollups : Solution de transfert de masse dans une seule transaction rassemblant des centaines de transferts. Un smart-contract sur la blockchaîne peut déconstruire et vérifier tous les transferts réalisés dans la transaction.

👉 OVM : Une machine virtuelle qui utilise les rollups pour supporter les protocoles de layer 2 tels que Plasma ou Lightning Network. Il pourra donc être possible d’utiliser le Lightning network au sein de Polkadot comme layer 2.

👉 ZK Plonk : c’est une solution pour permettre d’augmenter grandement la scalabilité des layers 2, Plonk utilise une vérification à intervalle constante avec une phrase originale qui crée des preuves pour tout type de circuit.

Astar a reçu de nombreuses bourses de la part de la fondation Web3 pour le déploiement de solution de layer 2 tels que l’OVM ou ZK Plonk. On peut donc y voir le soutient de la Web3 et la nécessité de développer ces solutions au sein des écosystème Polkadot et Kusama pour accroitre la scalabilité. Même si actuellement, la scalabilité sur Polkadot est largement suffisante, ces solutions doivent être mises en place dans le but d’une utilisation à grande échelle et pour construire le futur d’internet.

Shiden Network, le petit frère d’Astar

Shiden Network est le petit frère de Astar network mais connecté à la blockchaine Kusama.

L’avantage de Kusama est sa facilité d’accès ainsi que sa rapidité pour les décisions de gouvernance. Les équipes peuvent déployer plus rapidement des nouvelles fonctionnalités afin de les tester et s’assurer qu’elles soient « parfaites », sans bugs ou autres, avant de les déployer sur Polkadot.

Il y a environ 1 mois, Shiden a obtenu le troisième slot de parachaine avec un total de 138 000 ksm et est donc connecté à Kusama et autres parachaines. Depuis l’obtention, les étapes avancent avec principalement la distribution des rewards et bientôt l’activation du staking.

Shiden a la même quantité de token que pour Astar avec 70 millions de token pour la première année et les mêmes fonctions au sein du réseau.

Shiden Network n’est pas un testnet d’Astar mais un écosystème à part entière avec sa propre économie, plus rapide et qui permet le déploiement des nouvelles fonctionnalités avant Astar. Shiden est essentiel à la construction et au bon fonctionnement d’Astar.

Voici la roadmap pour le déploiement de Shiden Network :Shiden Network RoadmapRoadmap for Shiden Network’s PLO and Parachain launch process.www.notion.so

Conclusion :

Astar est un projet qui a pour motivation d’étendre le web 3.0 pour les applications décentralisées tout en étant dans un esprit DAO et en favorisant autant sa communauté que les projets de l’écosystème. Pour cela Astar a lancé deux programmes, l’un pour les dApps avec le programme des bâtisseurs et un pour la communauté avec le programme d’ambassadeurs.

👉 Ambassadeurs : Nous recherchons des membres actifs pour nous aider à développer l’écosystème et à faire connaître Astar Network. Un système de rewards via le dApps staking est mis en place pour récompenser les ambassadeurs pour leurs implications et aides au sein de la communauté. Si vous souhaitez y participer, c’est par ici : https://github.com/PlasmNetwork/growth-program

👉 Pour les développeurs d’applications décentralisées, Astar Network propose deux programmes d’aide au développement : le Builder program et le Grant program. En intégrant ces programmes, les projets recevront un soutien marketing, technique, l’accès au réseau de partenaires d’Astar, pourront bénéficier du dApps staking pour leurs smart-contracts et potentiellement prétendre à un soutien financier pour construire au sein de l’écosystème Astar. Vous pourrez trouver plus d’informations sur le forum.

Si vous voulez en savoir plus sur Astar, je vous invite à nous rejoindre sur les réseaux sociaux Discord, Twitter ou Telegram ainsi qu’à participer aux décisions sur le forum. Astar et Shiden sont des projets développés et gérés par la communauté, vous êtes les bienvenus pour prendre part à l’aventure et la construction du web 3.0.

A propos d’Astar

Astar Network est un hub pour dApps sur Polkadot qui supporte Ethereum, la WebAssembly ainsi que des solutions de Layer 2 telles que ZK Rollups. Astar souhaite devenir une plateforme de smart-contract multi-chaînes qui supportera de nombreuses blockchains et machines virtuelles.

@gunit3124

10 % de cashback sur les commissions de trading en ouvrant avec ce lien
Continuer la lectureAstar Network, la porte d’accès à un réseau multi chaînes ! par @gunit3124

Moonbeam/Astar: quelles différences? par @greatteacherkez

En tant qu’investisseur, je cherche à comprendre sur quoi j’investis. La récurrence d’emploi des termes comme, « relaychain », « web 3.0, » « EVM » et « smart contract » chez les ambassadeurs des 2 projets ne m’éclaire guère sur les finalités et les différences entre les 2 propositions. L’objectif de cet article est donc de vous livrer mon analyse des 2 projets, celle qui va guider mon choix pour les crowdloan. Cet article est donc le fruit du travail personnel d’un investisseur, non éduqué à la « tech », et peut donc comporter quelques erreurs (que je me ferai un plaisir de corriger si vous m’en faites part.)

Pour aborder le sujet ce document traitera tout d’abord des différences techniques entre les 2 projets. Par la suite je traiterais des différences économiques, ainsi que des + et — de chaque projet. Enfin, je conclurai par mon avis très personnel et subjectif sur ce que je prévois de faire au regard de ce qui est présenté.

Différences techniques :

Moonbeam interagi avec metamask via une Adresse ethereum. Cela est positif car ce wallet est familier à toute personne pouvant lire ce genre d’article.

Moonbeam s’appuie sur le Cross-chain messaging, permettant de communiquer entre les parachains, natif à l’écosystème. Moonbeam aura les « features » une fois qu’elles auront été testées sur moonriver. Tous les projets devraient donc atterrir sur moonriver avant d’aller sur moonbeam. Certains projets vont être développés uniquement sur moonbeam (moonriver d’abord), la plateforme devrait donc avoir des sortes « d’exclusivité ».

Une Future APP ledger est prévue pour ce qui concerne la sécurité des utilisateurs du réseau, cela permet également d’observer l’étendue des partenariats de moonbeam, et cela est très positif.

Moonbeam se veut être le plus possible EVM COMPATIBLE. Un smart contract eth pourrait débarquer sur moonbeam sans modification, et se lier à la blockchain polkadot, puis à d’autres blockchain plus tard.

Cette blockchain espère devenir un « mini ethereum » dans la parachain.

Astar interagi avec polkadot JS via une adresse substrate, l’outil permettant à terme de basculer sur metamask est en cours de développement.

Astar se veut être un HUB pour développeur, afin de faciliter le développement d’applications décentralisées (dapps).

Alors qu’Ethereum a son EVM, Astar permet de développer sur WASM, beaucoup plus performant, en vue de permettre aux blockchains de communiquer entre elles via le XVM (cross virtual machine, full eth compatible). Selon Gavin Wood, Wasm est le futur des contrats intelligents, et cela est donc un point très positif pour Astar que de s’attacher à la démocratisation de cette technologie.

Astar propose un dapp staking, (pas de staking simple), où le principe réside dans le fait de déléguer des tokens à une dapp que l’on souhaite soutenir. Il revient à l’utilisateur de choisir où il souhaite diriger ses investissements. Sota watanabe est intéressé par les dapp liées aux NFT, mais également par les dapp de finance décentralisée, utilisant les langages solidity, web assemblee compatible, permettant de supporter tout type de smart contract sur polkadot.

Le but est que les dapps aillent sur Astar pour résoudre les problèmes rencontrés sur ETHEREUM comme les frais de transaction, les transactions qui échouent ou encore les délais de transaction. Astar supporte nativement les smart contract EVM.

Mais ce qui rend Astar différent des projets parachains qui supportent également les smart contracts EVM, c’est le fait que la plateforme soit WEB ASSEMBLY compatible. WEB ASSEMBLY, est le futur des smart contracts.

L’idée de Astar est de devenir le meilleur HUB pour les développeurs de dapps. Ils ne s’intéressent donc pas au développement de leur propre dapps mais plutôt à l’infrastructure qu’ils offrent aux développeurs.

« Competition accelerate innovation, so what we have to do is focus on technology and usability rather than the marketing. » “Sota Watanabe”

Différences économiques :

Moonbeam : utilité du GLMR, payer le GAS sur Moonbeam (le système de gas est mesuré en temps de calcul, conversion entre Gas et wait), Staker le token pour la sécurité du réseau (proof of stake), et pour la gouvernance. De très nombreux jetons ont été vendus lors des évènements « takeflight », ce qui fait que les participants aux crowdloans ne sont donc pas les seuls à détenir du glimmer disponible rapidement (sans période de lock).

Astar : 30% de la supply est utilisée pour les crowdloans. La team ne détiendra que 5% du total supply, on va vraiment vers une DAO. Sota watanabe précise en interview que le marketing se fera plus tard, que pour l’instant il mise tout sur la technologie car pour lui c’est la technologie qui fera la différence (d’un point de vue économique on peut voir cela d’un mauvais œil à court terme, car rien n’est fait pour le marketing pendant que certains multiplient les partenariats et donc la visibilité du projet, c’est donc un pari d’avenir).

Pour déployer un smart contract, recevoir et envoyer des tokens, les développeurs utilisent un portail. Une fois que ce contrat est déployé, on peut voir la transaction en détail et lister son smart contract dans les dapps de l’application. Plus il y a de dapps qui sont créées par des portails, plus il y a de tokens qui sont verrouillés. Le résultat c’est que la liquidité est de plus en plus petite et le prix du token augmente car il y a de plus en plus de token locked sur le réseau. Les rewards de staking sont partagés entre développeurs (leur assurant un revenu et attirant les développeurs sur la plateforme, augmentant donc attractivité de celle-ci : ENORME point fort), le dapp staking et les nominateurs. Pas d’apy à 3 chiffres en vue donc, mais une finalité séduisante pour l’avenir, celle de rémunérer des développeurs par l’intermédiaire du soutien communautaire via le dappstaking tout en s’assurant un revenu via les rewards staking. Par ailleurs, le prix du token pourrait potentiellement augmenter via le verrouillage de liquidité sur la plateforme entrainant une limitation de la supply circulante.

+ et — de chaque projet

Pour les tokens metrics, avantage à Astar. 30% de la supply totale, allouée à la communauté lors des crowdloans, seulement 15% prévu chez moonbeam.

MAIS, avantage pour moonbeam concernant le coté communauté friendly, qui a permis à la communauté de participer aux pré sale « takeflight » s’il y avait eu une participation à l’enchère moonriver (sur le réseau kusama). Malheureusement, à ce jour, pour un investisseur qui débarque pour les crowdloans c’est un signal d’attention à porter à cet élément.

Pour les caractéristiques des tokens, avantage ici encore à Astar, qui propose un système unique, celui de locker de la valeur dans des projets d’applications décentralisées, en vue de toucher des rewards staking, mais également de rémunérer des développeurs. A long terme c’est une proposition porteuse que propose Astar, celle d’attirer les talents de demain en leur assurant un revenu et en toute indépendance, conservant la philosophie de décentralisation chère à Astar, avec seulement 5% de jetons pour la team, et 10% chez moonbeam.

Pour la communication et le marketing, à court terme, énorme avantage à moonbeam. Ce facteur doit être pris en compte dans les choix de chacun. En termes de prix, le token peut réellement exploser dans les premiers mois, tout comme l’a fait le MOVR il y a quelques mois, car moonbeam est popularisé par une team d’ambassadeur proactifs, invités dans différents poadcast ou live sur les différents réseaux sociaux. La communauté qui soutient ces types de projets, partagent sur les channel de discussions des memes et spam le chan qui comprend des milliers d’utilisateurs (on est sur du 50 000 messages en 24 heures sur telegram pour moonriver). Ce facteur « psychologie des foules » n’est donc pas à prendre à la légère, au moins sur le court et moyen terme.

Conclusion

Ne connaissant pas les cryptos il y a 3 ans, pour lock des ETH et les prêter à Astar, mon seul moyen aujourd’hui d’avoir des tokens est de participer à la crowdloan (et c’est le cas pour tous, aucune pré-sale, pas d’évènement communautaire).

Ayant pu participer au « takeflight » mes glimmer sont assurés et je ne vais donc pas prêter de DOT à moonbeam. (Je l’aurai fait sans hésitation)

Pour autant, je pense qu’à ce jour nier un des 2 projets est une erreur. Moonbeam devrait par sa popularité et sa promesse d’être EVM compatible à 99%, tout exploser sur son passage. En revanche, à long terme un projet comme Astar peut apporter quelque chose de révolutionnaire dans la conception du développement blockchain via sa logique de financement participatif, à destination de développeurs talentueux par des investisseurs lambdas aux portefeuilles modestes. Imbriquant le tout dans une logique de connexion inter blockchain grâce à l’utilisation d’une technologie WASM, Astar apparaît selon moi, être le plus ambitieux et prometteur des 2 projets.

@greatteacherkez

Continuer la lectureMoonbeam/Astar: quelles différences? par @greatteacherkez

COVID 2.0 PAS DE PANIQUE – GARDONS NOTRE CALME – LE MARCHÉ EST TOUJOURS INVALIDÉ -WELCOME TO COVD 2.0


En préambule: Au-delà de nos émotions toutes légitimes,il faut comprendre le tout. Comprendre le tout, c’est avoir un regard sur les évènements présents. Evènements politiques, sociaux, économiques, médiatiques, sanitaires…. etc,…Bref, oui il faut un minimum de connaissances du fonctionnement du capital car celui-ci domine le monde moderne et permet, ainsi, la compréhension du tout.
Bon ça peut paraître compliqué tout cela, alors faisons simple.


Oui, chacun doit s’informer sur un principe qui serait de connaître un minimum requis.Alors je lance quelques critères essentiels, bien avant les trucs connus comme Stochastic, bande de Bollinger…- rendements sur capitaux et taux d’intérêts
– taux des valeurs mobilières- taux du rendement du travail et coûts horaires-outils de production
– vitesse de circulation des marchandises- validation du Marché et croissance- luttes économiques  afin de garantir un taux de profit rentable (on peut aussi dire  actions sur les prix et  les marges par le jeu de la concurrence)
– Saturation des Marchés-crise systémique-mise en jachère du marché- revalidation par le contrôle, la concentration et l’organisation du marché- et… croissance et effacement de la crise.
Heu, oui ça paraît fastidieux, mais utile, il faut passer par là pour  comprendre le tout et,  explications ici présent de la période que nous traversons.
Des chiffres :-depuis 1971 à nos jours la population mondiale a été multipliée par 2- la dette mondiale des entreprises est passée de 2008 à nos jours de 34 000  à 65 000 milliards de dollars- la Richesse depuis 1971 est depuis la mise en place du crédit no limite  déconnecté de l’étalon GOLD (accords de Bretton wood) et le problème va commencer ici: avec ces chiffres simples on voit que de la richesse x26 , au commerce x52  jusqu »à la  dette x 80 = Saturation des marchés, artificiellement compense par le crédit no limit = crise/ écart =  X 54.
A compenser par toujours plus de crédit (ou dettes)  facile, il faut baisser le taux d’intérêt, mais en produisant vite et encore plus marchandises à faibles coûts, puis un jour en 2019 vient l’évènement ultime, le « DU JAMAIS VU » les taux d’intérêts négatifs = ennemi ultime du marché.

Aujourd’hui, on   est loin des taux empiriques ou  des taux sains pour un marché sain et qui fut défini par l’économiste allemand Gottfried FEDER, soit 5% !!!!
Alors que se passe-t’il ? Krach le 21/02/2020 en même temps que le COVID  (pour info lors des pandémies de 1957-58 et 1968, en pleines années glorieuses de l’économie, tout était passé dans l’anonymat…) Simple coïncidences ?
Non car tout est logique, la croissance bloquée depuis la crise des crédit en 2008 (subprimes) les QE (les liquidités ou planche à billet) n’ont pas fonctionné, la machine est bloquée. La revalidation par le contrôle, la concentration et l’organisation du marché avec les QE ne relance toujours pas la machine. Alors face à cette saturation des marchés, on voit, blocage, QE non stop, mise en jachère de l’économie et plan de relance par l’inflation.
Mais au fait ça marche ?
oui-non ?  est-ce un élément de réponse avec le COVD 2.0 nouveau variant Sud-Africain puis … que dire de la suite ?
Faudra-t’il que la Reproduction du Marché soit constituante lors de l’avènement du nouveau marché économique VERT ? (ou Green-economy) ou une suppression des monnaies et mise en place d’une crypto mondiale pour encore augmenter la vitesse de circulation des marchandises ? (bon niveau liberté individuelle….)

Cas contraire  et si pas de Reproduction de Marché Validé, alors on serait dans la M…..
En attendant 3 scénarios possibles à venir :Prochains QE = marchés haussiers
ou  très peu de QE = Marché en Range et si en plus les US remontent les taux= récession et baisses des marchés.


A chacun d’entre nous d’investir au bon endroit et d’augmenter les profits de nos portefeuilles financiers.

@PACICJ1

Continuer la lectureCOVID 2.0 PAS DE PANIQUE – GARDONS NOTRE CALME – LE MARCHÉ EST TOUJOURS INVALIDÉ -WELCOME TO COVD 2.0